LE COIN DE L'ASTRONOME d'août 2012

Note utilisateur:  / 3
MauvaisTrès bien 

DU GRIL DE SAINT LAURENT A LA LUNE BLEUE

Comme ce mois, traditionnellement de vacances, n'est marqué que par deux évènements, malgré tout majeurs, j'en profite pour en remonter aux origines de leur dénomination tout en donnant quelques justifications de ces appellations

C'est en première partie du mois dont les douces soirées sont propices aux observations que se justifient les nombreuses exclamations qui accompagnent les étoiles filantes, très étincelantes et bien plus remarquables que les feux « d'artifices programmés » car elles semblent venir tout exprès pour les amateurs à la fois surpris et admiratifs. Tout bouge en ce monde et je veux en particulier revenir aux Laurentides qu'il faut maintenant désigner par les Perseïdes. Pendant des générations d'astronomes le maximum de ces étincelles célestes se présentait dans la nuit du 10 au 11 aout et « les bonnes ames » y voyant un signe céleste ont rapproché le phénomène de la fête de Saint Laurent, le 10 encore de nos jours, puisque ce Saint martyr aurait subi, au 3ème siècle, le plus horrible des supplices en étant étendu sur un gril ardent alors que les bourreaux attisaient le brasier, d'où les étincelles. (il est parfois ajouté que pour ce moquer d'eux Laurent aurait demandé qu'on le retourne « a mi-cuisson »). On a constaté que cet essaim n'était pas fixe et que ce qu'on appelle le radiant se décalait très lentement. Actuellement en fin juillet, on trouvait des bolides vers Cassiopée et des patients calculateurs ont pu reconnaitre l'origine de ces météores comme la comète 109P. Swift-Tuttle, astre qui revient périodiquement au voisinage du Soleil en laissant des poussières qui viennent brûler dans la haute atmosphère terrestre : son périhélie se présente tous les 134,6 ans et depuis un dernier passage en 1992 on a pu déterminer son orbite et remonter le temps !

On appelle « pics » les maxima de leur apparition. Il y a eu parfois un « pic frère » précédent le milieu de 5 heures et un autre une dizaine d'heures après. Depuis le passage de 1992 l'astre s'éloigne du Soleil mais il est bon de rappeler qu'en 2009 le premier pic a duré une demi-heure avec un taux de 120 objets à l'heure et que le deuxième a présenté plus de 180 étoiles filantes et bolides pendant une bonne heure.

Cette année, le petit croissant lunaire qui se lève en fin de nuit, ne gênera pas les observations et devenues Perséides, on peut espérer voir de longues trainées brillantes, très rapides car à 59km/sec, et souvent des bolides, c'est-à-dire que leur magnitude est largement supérieure à celle de Vénus. Un passage serait lié à l'aphélie de la comète en 1610 et en 1737 et le second remonterait à l'année 441...

On remarquera dans les éphémérides lunaires, en fin de cet article, que ce mois d'Aout présente deux Pleines Lunes, celle du 2 aout, vers 5h30 (temps légal) se couche juste après l'arrivée du Soleil à l'opposé du ciel. On la surnomme la Pleine Lune de l'esturgeon car « elle se fraie un passage vers le lac nocturne » juste au moment du départ du Soleil. Par contre le 31 aout, elle se couche juste avant le lever du Soleil : elle se trouve donc en dehors de l'arche anti Crépusculaire et seuls les almanachs américains la surnomme Lune Bleue car il s'agit de la seconde du mois.

Mais une tradition plus ancienne réserve ce qualificatif à la troisième Pleine Lune d'une saison lorsque celle-ci en accueille quatre ; donc ce sera pour l'année prochaine et réservez votre observation pour le 21 aout 2013 qui précèdera de deux lunaisons et demie la prochaine éclipse annulaire-totale du 3 novembre avec un retour en Afrique centrale presque aux mêmes endroits qu'en 1994 mais pas plus d'1 minute au lieu d'une seconde

Bernard Milet

 

Les phénomènes du mois d'Aout 2012 (heure légal)

Soleil : reste dans le Cancer jusqu'au 10 à 9 heures, il aborde la Constellation du Lion où il reste jusqu'au 16 septembre avant de rencontrer la Vierge.
Ce n'est donc pas le 22 aout que notre étoile arrive dans ce signe et encore moins dans celui du Lion depuis le 24 juillet !

 

Lune :

  • Pleine Lune le 2 Aout à 5h28 dans le Verseau
  • Dernier Quartier le 9 Aout à 20h56 dans le Bélier
  • Nouvelle Lune le 19 aout à 17h55 dans le Lion
  • Premier Quartier le 24 aout à 15h54 dans le Scorpion
  • 2ème Pleine Lune le 31 aout à 15h59 dans le Verseau

Planètes :

 

  • Vénus redevient Etoile du Matin et le Berger pourra faire sortir ses moutons. Elle se lève 3 à 4 heures avant le Soleil à l'Est-Nord-Est
  • Mars est à l'Ouest-Sud-Ouest et se faufile entre Saturne et Spica
  • Jupiter est à voir 4 heures avant le Soleil à l'Est-Nord-Est il brille toute la deuxième de la nuit.
  • Saturne est en fin de sa saison, à retrouver fin novembre

Phénomènes :

 

  • Le 1er, vu du Rond Point des Champs Elysées, à 21h13 le Soleil est sous l'Arc de Triomphe.
  • Le 10, 1er rappel des Perséides, Etoiles filantes.
  • Les 13 et 14 Aout à l'Aube, voir Vénus et la Lune

 

- Nota Bene -

Comme la Nouvelle Lune a lieu le 17 aout à 15h53 T.U. et que le Soleil se couche à 19h05, le croissant ne peut être vu en aucun point du globe.

 

Mais le 18 au soir, il peut être distingué en Amérique du Sud et à Madagascar. Il faudrait donc attendre le 19 pour qu'il soit visible partout sauf encore dans le Nord de l'hémisphère Nord. C'est donc un choix théorique de la date du 18 comme fin de Ramadan de l'an 1433 de l'hégire.

Bernard Milet

 

Identification



Connectés

Nous avons 248 invités et aucun membre en ligne

Calendrier OACC

Juillet 2017
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
Août 2017
L Ma Me J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3