LE COIN DE L'ASTRONOME d'août 2013

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

 DE PHEBUS A PHEBEE...

Ma rubrique du mois de Juillet avait pour thème Phébus ou le Soleil et je faisais remarquer que la jalousie était le passe-temps favori des dieux et déesses de l'Olympe. Aussi, pour rester, au cours de ce mois « auguste et solennel » ; dans un cadre similaire et vu le peu de phénomènes astronomiques accessibles aux amateurs, j'ai choisi de présenter, des ses origines, la sœur d'Apollon, la fille de Jupiter et de Latone, appelée aussi bien Phébée que Diane et maintenant la Lune.

Divinisée depuis la plus haute antiquité comme Astre de la Nuit, Diane se présente sous un triple aspect : la chaste Hékaté qui refuse tout époux au point que surprise en son bain avec ses nymphes par le chasseur Acten, elle le transforme en cerf, vite dévoré par ses propres chiens. Mais un berger Endymion la conquit et lui donna cinquante enfants ! L'une de ses nymphes, Callisto, abusé par Jupiter qui s'était transformé en Diane pour engendrer Arcas, fut punie et envoyée au firmament avec son fils, d'où la Grande et la petite Ourse. Quant à Phébée que l'on représente avec la tête ornée d'un croissant nous pouvons la suivre en admirant ses diverses phases et les teintes variées.

Elle nous en fait voir de toutes les couleurs, au point qu'on lui attribua toutes sortes de pouvoirs tant bénéfiques que maléfiques. Par exemple et particulièrement en Amérique, on a remarqué qu'exceptionnellement entre le Solstice de juin et l'équinoxe de septembre il y a quatre Pleines Lunes. La troisième celle du 21 Aout, est connue sous le nom de Lune Bleue ; la rareté du phénomène a incité les anglophones à « once in a blue moon » que l'on pourrait comparer à notre expression « tous les trente six du mois » ! En fait l'évènement a lieu en moyenne tous les deux ans et demi et nous allons en profiter pour relever un certain nombre de préjugés que des maintenant j'annonce comme de pures légendes et qui prêtent à rire au même titre que l'astrologie... c'est une forme de charlatanisme !

La première assertion, de beaucoup la plus ancrée surtout en milieu rural et que des revues « spécialisées » qui comme Rustica, abuse depuis des années les jardiniers amateurs – qui en font leur « bréviaire quotidien », est que la Lune a une influence prépondérante selon qu'elle est montante ou descendante ou encore croissante ou décroissante. Or rien n'a jamais été prouvé et je me souviens vous avoir, il y a quelques années, rapporter les paroles de mon ami Alphonse « on a toujours fait comme ça... et ça marche, alors pourquoi changer ? »... Si vous insistez, vous pouvez être assuré de perdre un ami !

Les « heureux événements » n'échappent pas aux adorateurs de Séléné et si l'on vous cite, telle ou telle constatation d'une femme dite « sage », je vous livre les conclusions d'un sondage de l'Inserm, entre 1968 et 1982 ; sur douze millions de naissances : à 1% près on ne met en évidence aucun jour plus favorable qu'un autre, quoique les jours de la semaine l'emportent sur les samedis et dimanches (on peut opter pour les lundis, jours dédiés à la Lune)

Il fallait bien que les « psys » s'en mêlent, mais un professeur de l'Université Laval à Québec vient de publier une étude ou l'on ne trouve aucune corrélation entre les cycles lunaires et les patients souffrant de problèmes psychologiques qui arrivent aux urgences. Aucun trouble particulier ne se fait sentir ni trois jours avant ni trois jours après une Pleine Lune... et pourtant 80% des infirmières y croient, comme curieusement ce sont les fidèles lecteurs des horoscopes quotidiens !

A quoi s'attendre le 21 Aout quand en plus la Lune « serait bleue » ? Le plus ancien message se rapporte au bronzage à la lumière de la Pleine Lune. Je suggère, et je m'engage à en rendre publiquement témoignage, que quelques dizaines de millions de personnes acceptassent de devenir cobayes (comme témoins et non comme les petits animaux des laboratoires) et qu'ils s'exposent au moment où le Soleil se couche et où la Lune se lève. Pour ma part, je sais qu'astronomiquement la Lune ne produit elle-même aucune lumière, que son albédo ou pouvoir réfléchissant des rayons solaires n'est que 7% alors que celui de la Terre et cinq fois plus intense et que de plus, notre satellite renvoie ces rares photons dans toutes les directions. Mathématiquement le Soleil envoie 100 000 lux et la Lune 0,2 lux. Il est donc certain qu'un coup de « Lune » est 500 000 fois plus faible qu'un « coup de Soleil ». Laissons l'ami « Pierrot » et les amoureux sur les plages de nos vacances et je souhaite que personne n'en revienne lunatique et que ce soit ce 21 Aout... l'une de leur soirée bleue !

 

Bernard Milet

 

A surveiller au cours du mois d'Aout 2013

Soleil : (sous l'Arc de Triomphe à Paris le 2) est dans le Lion et n'arrive pas dans le signe de la Vierge le 22.

Lune :

  • Nouvelle Lune le 6 Aout à 23h52 en Cancer,
  • Premier Quartier le 14 Aout à 12h52 en Balance,
  • Pleine Lune le 21 Aout à 3h49 dans le Capricorne
  • Dernier Quartier le 28 à 11h36 en Taureau

Planètes :

  • Vénus le soir à l'Ouest en début du mois
  • Jupiter, vers 3 heures du matin à l'Est-Nord-Est
  • Saturne, à l'Ouest-Sud-Ouest dès 22 heures, 3 heures après le coucher solaire

Phénomène :

  • Le 3 à l'aube, croissant près de Jupiter au lever du jour
  • Le 5, essayer à l'œil nu, de repérer Mercure près d'un mince croissant à E.N.E « Autrefois » c'était le 10 Aout qu'on admirait les Laurentides, jour de la fête de St Laurent ; mais tout bouge et c'est le 12 qu'elles sont devenues Perséides. N'oublions pas que le 21 Aout la Lune nous en fera voir de toutes les couleurs !

Bernard Milet

 

Identification