LE COIN DE L'ASTRONOME d'août 2014

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

 Le dernier des Dignitaires...

Ou bien les chronologistes manquent d'imagination ou plutôt c'est par prudence ou pour ne vexer personne qu'ils ont choisi les noms des mois. On a commencé avec Janus, Mars, Maya, dieux de l'Olympe, puis déifiés à leur tour César qui n'a eu le droit qu'à son prénom de Jules pour Juillet, ensuite ce fut l'empereur Auguste qui se vit attribuer ce mois d'Aout actuel. Même s'il y a eu une interruption en second mois, c'est le résultat d'un coup de fièvre. Mais par la suite il n'y eu plus que de numéros d'ordre – sept, huit, neuf et dix – qui nous ont donné les noms des quatre derniers mois de l'année actuelle.

Déjà lors de la Révolution Française, on préférait être, par avance, des écologistes et les dix mois de l'année républicaine s'appliquaient à la Nature et au climat. Pendant cette période de fin d'année, tout se terminait en « ose ». C'est pourquoi j'ose écrire et je propose quelques noms, par exemple Février, mois de fièvre, on aurait arthrose ou scoliose ; pour finir la liste des noms connus de la Veme République, on pourrait avoir Sarkose ou Toubirose !

Ce sont pour ma part d'innocents calembours alors que les « médias » nous informent des « découvertes astronomiques » quitte à tout démentir quelques jours plus tard. Ainsi sur « 5 colonnes à la Une » on nous a annoncé qu'on venait de trouver une planète, d'un autre système que notre environnement solaire, qui serait « habitable ». Alors que l'on étudie depuis des années l'étoile Gliese 581 et qu'il n'y a pas de doute sur la présence autour d'elle de planètes, des chercheurs d'Outre-Atlantique, en découvrent deux autres qualifiées, de suite, comme « habitables ». Mais de nouvelles observations ont obligé les astronomes américains à reconnaitre que deux de ces exoplanètes... sont des mirages. En résumé Gliese 581 d et Gliese 581 g n'existent pas ; ce serait des artéfacts liés à la présence de simples poussières.

Mais c'est une hypothèse qui occupe l'esprit de tous ceux qui veulent donner une opinion sur l'Origine de l'Univers, personne ne peut les contredire, et c'est ce qui excite les journalistes, car depuis quelques temps, les OVNI n'intéressent que peu de lecteurs : le télescope équipé au Pole Sud pour la radioastronomie aurait détecté « les premiers échos du Big Bang lors de l'étude des « ondes gravitationnelles primordiales ». La communauté des cosmologistes se réjouit car cela serait une reconnaissance d'une accélération fulgurante de la taille de l'Univers, ce qui serait une liaison entre l'infiniment grand et l'infiniment petit. Mais trois mois plus tard l'équipe reconnait avoir « sous estimé » le rôle des poussières interstellaires (encore elles !) en tenant compte des données préliminaires du satellite européen Planck, dont les conclusions seront publiées en octobre 2014.

Ces informations – ou désinformations – sont à rapprocher d'un autre bruit qui court : j'apprends que le 27 aout vers 3h30 du matin, nous aurons deux lunes ! On garde Séléné mais Mars va faire un grand bond et se présenter avec un diamètre du même ordre que notre satellite... j'attends de subir cette transformation orbitale mais le « coin de l'astronome » ne paraitra plus, faute de terriens et même de Terre. Ce qui est réel est contrôlable c'est que le 10 aout, nous aurons la plus grosse Pleine Lune de l'année ; une correspondante m'a reproché de ne pas avertir les lecteurs « sans doute pour ne pas effrayer les populations » et « vous voulez garder, comme toujours certaines informations » ; Mars qui est dans la Balance viendrait du Lion (se serait pour moi, presque exactement, que le ciel fêterait mon anniversaire !)

Mes deux exemples précédents prouvent, comme on se disait entre astronomes, qu'il « faut tourner sept fois son regard dans un télescope avant d'annoncer une découverte ». C'est ce qui est arrivé à l'observateur français Jean Jacques Blanpain qui fut l'auteur d'une apparition fortuite, le 28 novembre 1819 et qu'on appela du nom de comète 289 P Blanpain ; redécouverte une semaine plus tard par Jean Louis Pons mais sous un nouveau nom D/1819 W1. C'est le calculateur Encke qui en 1824, en détermina une orbite, l'astre était dit « périodique... mais n'est apparemment jamais revenu, Toutefois le 15 décembre 1956, on vit dans l'hémisphère Sud, un nouvel essaim d'étoiles filantes, étant dans la Constellation du Phenix, ce sont les Phoenicides ; on peut associer celles-ci à la comète D/1819/W1, Planpain. Le 24 novembre 2003 fut découvert un astéroïde, au nom de 2003 WY 25.

On sait maintenant que ce serait le noyau de la comète, car cette petite planète, grâce au télescope de Mauna Kéa (Hawai) est entouré de gaz comme chevelure de comètes et ce n'est que le 4 et 5 juillet 2013 qu'on le retrouve bien et une chevelure et une queue, ce qui serait la 289eme comète périodique (période de 5,25 ans). Il faut donc attendre janvier 2020 pour confirmer que 289 P Blanpain, D 1819 et 2003 WY 25 sont un même astre qui « degaze » quand il passe au périhélie. Je vous invite, le lundi 18 Aout à un rare spectacle au petit matin, juste une bonne heure avant le lever du Soleil, le rapprochement des deux planètes, les plus brillantes de notre ciel Vénus et Jupiter à l'Est-Nord-Est et donc prévoir un site bien dégagé dans cette direction... les astres se touchent !

Bernard Milet

 

Phénomènes à ne pas manquer en Aout 2014

Si le 10, le Soleil entre dans la constellation du Lion, jusqu'au 17 septembre, ce même jour, c'était celui des Etoiles Filantes et la saint Laurent ; aussi on les nomma les Laurentides, pour rappeler les feux du gril du martyr, mais tout varie et c'est maintenant dans la nuit du 12 au 13 aout que l'on a les Perséides mais c'est aussi la Pleine Lune : ce sera la plus grosse Pleine Lune de l'année, car elle passe au périgée (au plus près de la Terre) et le 15 aout, notre satellite est au plus haut dans le ciel.

N'oublions pas, le 18 à 7h22 (heure d'été) la conjonction de Vénus de Jupiter à seulement 12' soit environ 1/3 de la Lune. Le 25, Mars et Saturne ont rendez-vous dans la Balance est à 21h30 on pourra facilement les comparer au Sud-Ouest. Enfin le 31 aout à 23h44 (T.U.) donc c'est déjà le 1er septembre légal à 1h44 on assiste à un rapprochement de Mars, Saturne et de la Lune.

Lune : Premier Quartier le 5 à 2h50 en Balance, Pleine Lune le 10 à 20h09, demi-quart le 17 à 14h14 dans le Taureau et Nouvelle Lune le 25 à 16h13

Bernard Milet

 

Identification