LE COIN DE L'ASTRONOME de décembre 2013

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Un mois sans pareil...

Déjà, par sa dénomination qui indiquait son rang, le dixième mois de l'année, alors qu'il faut en faire maintenant le douzième et dernier, et de plus, on lui a conservé l'anonymat. On lui a laissé 31 jours dans notre calendrier actuel, comme d'ailleurs à son successeur, bien qu'il n'en fut pas toujours ainsi au cours de l'histoire tant politique que religieuse. On lui a ôté cinq jours, les sans-culottides, au temps de la Révolution mais cela n'a duré que quelques années. Mais plus grande fut son amputation de 10 jours en 1582. On sait en effet, que sur la demande du pape Grégoire XIII, fut envisagée une réforme ayant pour but de confirmer certaines fêtes traditionnelles et en particulier Noël. Pour ces calculs, il fit appel à un astronome-historien qui mit en évidence une erreur de 4 ans et 10 jours : il était bien sûr impossible de faire vieillir tout le monde de 4 ans (valeur minimale... peut être 7 ans ?) en tenant compte de la date de la mort d'Hérode, responsable du massacre des « Saints Innocents » en l'an -4 de notre ère, mais les dix jours ont bien disparu : ce fut en 1582 pour Rome par exemple un saut du jeudi 4 au vendredi 15 octobre (c'est cette « nuit » là, du 4 au 15, que mourut Thérèse d'Avila) alors qu'en France la décision fut rapportée au jeudi 9 suivi du 20 décembre. Ainsi donc on remarque bien que d'une part le personnage historique « Jésus de Nazareth » est né en 4 (au moins) avant J-C et de plus la « Nativité », maintenu le 25 décembre, est reportée au début de janvier, comme encore de nos jours, dans les pays orthodoxes... Il se passe toujours quelque chose en Décembre !

Le Soleil lui-aussi en profite pour visiter la Constellation d'Ophiuchus refusée par les astrologues, car il y aurait alors 13 signes du zodiaque, à noter que cette année 2013 nous offre, après le Vendredi 13 septembre son second Vendredi 13 alors qu'on en a eu trois en 2012 et ensuite en 2015. Dans beaucoup de pays, ce jour « porte malheur » car certains prétendent que le Vendredi et le 13 sont « malchanceux » : noter par curiosité qu'en Amérique du Sud c'est le cas du mardi. En Italie le 17 est plus mal vu que le 13. On m'a expliqué que si l'on écrit 17 en latin XVII, ces quatre signes peuvent être changés d'ordre et on arrive à VIXI qui veut dire « j'ai vécu, identique à  je suis mort ». Vous ne trouverez pas de numéro 13, dans certaines rues (cas typique à Nice) ni de place dans un avion sur la rangée 13 et même parfois pas non plus de 17, alors que c'est considéré comme une chance, du moins pour les vendeurs de billets de loterie. En France, en 1582 on aurait manqué un 13 décembre puis qu'il n'a jamais existé ce jour ; à noter qu'entre cette date et 1982, soit 400 ans, il y en eut quand même 688 !

Bien que ce soit le 4 janvier 2014 que la Terre se trouve au plus près du Soleil, au périhélie, c'est par les calculs qu'on a pu prévoir le solstice de décembre le 21 à 17h11m (Temps Universel) Le Soleil est alors au plus bas lors de son passage au méridien – donc à midi vrai – par exemple à Paris il n'arrive qu'à 18 degrés au dessus de l'horizon, au lieu de 65 en juin. Mais à 45 degrés Nord, milieu de la France, c'est du 7 au 12 décembre que l'on constate les couchers du Soleil les plus précoces et ainsi, dès le Vendredi 13, jour de la Sainte Luce (pour rimer avec « puce ») les jours cessent de diminuer le soir. Que se passe-t-il en outre en Décembre 2013 ?

On l'attendait depuis longtemps, cette fameuse « Etoile de Noël » qui, comme on la représente souvent, est une comète. Nous l'avons et même si Noël fut « fête mobile » au cours des siècles, c'est maintenant que se manifeste enfin la Comète Ison et d'une façon exceptionnelle. Elle fait un visage très serré à moins de 1,2 millions de kilomètres des couches externes du Soleil et ensuite semble grimper à la verticale : elle est déjà le 6 décembre dans le ciel de l'aube et ce jusqu'à la mi-décembre, on peut donc la voir le matin à l'Est, mais elle se montre aussi le soir au crépuscule à l'horizon Ouest-Nord-Ouest et de plus en plus haut jusque vers la Petite Ourse donc circumpolaire si bien qu'à partir de Noël, elle pourra être observé toute la nuit. Elle passe – si le Soleil ne l'a pas « déshabillé » - le 26, en nocturne, au plus près de la Terre, à 0,429 u.a soit 64 millions de kilomètres, donc pas de risque de collision !

J'ai cité Hérode et la Nativité et malgré tous les décalages je souhaite que nous puissions comme les Mages lever les yeux au ciel et revoir belle astre avec sa chevelure en pensant que ces ancêtres astronomes ont peut être mis 4 ans pour arriver à Bethléem et pour nous tous, ce sera un joyeux Noël, même si - c'est l'Epiphanie !

Bernard Milet

A ne pas manquer

  • Des le 1er à l'aube Saturne et l'étoile Zubenelgenubi de la Balance encadrent un mince croissant lunaire, à l'horizon Est-Sud-Est
  • Le 5 au Sud-Ouest, au crépuscule, on peut voir le jeune croissant près de Vénus, la Lune passe devant Vénus et le 6 elle la surplombe.
  • Le 14 malgré la Lune, on peut être surpris par les Etoiles filantes des Géminides, jusqu'à 120 par heure, avec souvent de magnifiques bolides.
  • Le 19, à l'aube, à l'Ouest, juste avant l'arrivée du Soleil, on peut trouver une Lune encore grosse et Jupiter au dessus de l'horizon Ouest.
  • Le 25 et 26 à l'aube, Mars forme avec Porrima de la Vierge, comme une étoile double près du Dernier Quartier.
  • Le 29 et 30, Saturne s'éloigne de l'horizon Sud-Est et le croissant de Lune descend vers Antares
  • Le Soleil reste dans Ophiuchus jusqu'au 18 arrive au Sagittaire

La Lune :

  • Nouvelle Lune le 3 à 1h23 dans Ophiuchus
  • Premier Quartier le 9 à 16h12 dans les Poissons
  • Pleine Lune le 17 à 10h29 dans le Taureau
  • Dernier Quartier le 25 à 14h49 dans la Vierge

Planètes :

  • Vénus, le soir au Sud-Ouest reste tout le mois en Sagittaire jusqu' 3 heures après le Soleil le 1er, et 1,5 heure le 31
  • Mars, dans la Vierge, se lève à l'Est en 2ème partie de nuit.
  • Saturne, à peine à 10° de haut à l'Est, 2 heures avant le Soleil
  • Jupiter, à l'Est-Nord-Est, très brillante se lève à l'Est 2 heures avant le Soleil, mais à peine 20m le 31

Bernard Milet

Un mois sans pareil…

 

Identification