LE COIN DE L'ASTRONOME de janvier 2013

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

Le 2, à 4 heures T.U, la Terre est au périhélie et le Soleil au périgée

L'année commence bien car ces deux astres, parfaitement alignés, seront à égale distance l'un de l'autre, dans le Sagittaire, à pratiquement 147 100 100 kilomètres. Voici de quoi alimenter les colonnes de certains journaux, ou revues, après le « loupé » de la fin du monde. Certes, en guise d'alignement on aurait pu faire remarquer que tant les planètes que les étoiles et même les galaxies, prises deux par deux étaient non seulement alignées mais rigoureusement équidistantes malgré leurs mouvements propres en perpétuelle variation.

Qu'attendre de ce rapprochement Soleil-Terre, qui en plein hiver, nous rapproche de 5 millions de km par rapport au 5 juillet dernier ? La réponse est astronomiquement simple : ce n'est pas tant la proximité de notre étoile qui influe sur les saisons mais la cause essentielle est le fait que notre Terre non seulement ne tourne pas « rond », sinon elle serait toujours à très exactement 149 597 870 691 mètres du centre solaire comme cela a été édicté par les mesures interplanétaires, mais son inclinaison. Notre planète à « un petit air penché » d'un peu plus de 23 degrés actuellement. C'est pourquoi, dans notre hémisphère Nord, en hiver le Soleil ne reste qu'un peu plus de 8 heures au dessus de l'horizon, au lieu d'environ 16 heures en juin.

Toutefois, si le redressement de son axe, actuellement mesuré à une demie seconde d'arc par an, devait continuer, il suffirait d'attendre moins de 170 000 ans pour retrouver l'Age d'Or avec son éternel Printemps, ou Automne, au choix de l'humeur des éventuels rescapés de tous les cataclysmes auxquels nous avons échappé le 21 décembre dernier.

On a peu parlé, ni écrit, au sujet de notre satellite naturel qui fait que sans lui la Terre ne serait pas ce qu'elle est, n'aurait jamais été ce qu'elle fut il y a quelques milliards d'années, ni ce qu'elle peut devenir dans un espèce de temps du même ordre. On doit se souvenir que ce n'est pas la Terre seule qui tourne autour du Soleil mais le centre de gravité du système Terre-Lune. Or cette dernière effectue sa révolution planétaire qui provoque un balancement supplémentaire. Il est évident, car bien calculé, que l'ensemble soumis à l'attraction solaire varie avec la position lunaire, provoquent les marées d'intensités diverses. Ce mois-ci le périgée, ou distance minimale a lieu le 10 à 10h31 T.U. et l'astre paraitra un peu plus « gros » car à environ 360 000 km, calculs faits de centre à centre, que le 22 à 10h55, où l'apogée l'amène à plus de 405 000 km.

Il en est de même des autres planètes qui se perturbent les unes les autres, entrainent ainsi tant le système solaire si bien que nous sommes, un jour donné, à une heure donnée, en un endroit indéterminé puisque tout bouge par rapport à tout, on peut humoristiquement ajouter « et réciproquement » !

C'est pour les astronomes et les curieux des merveilles du ciel une période très favorable, les nuits sont longues, le ciel parfois glacial, est souvent pur, la belle Constellation d'Orion avec Rigel en bas, la bleue et Betelgeuse la rouge nous offre son remarquable triplet, dit ou bien la ceinture ou Baudrier du Chasseur divinisé, ou encore les Rois Mages mais pour nous ce sont bien sûr Alnitam, Almitam et Mintaka. Et puis, entre le 1er et le 5, la Terre traverse l'essaim météoritique des Quarantides. C'est le plus important de l'année, car en particulier le 3, dès le début de nuit, on peut espérer voir entre 60 et 200 étoiles filantes par heure la plupart des essaims ont été reliés aux passages de comètes alors que celui-ci serait associé à un astéroïde, égaré près du Soleil, 2003 EH1, qui aurait alors subi il y a quelques centaines d'années les radiations U.V, provoquant comme pour les comètes, une violente réaction de sa surface. Le nom de l'essaim est relié à une ancienne Constellation, le Quadrant mural, qui incluait le bouvier, Hercule et une partie de la Grande Ourse. Cette année l'observation en est facilitée car près du pôle Nord et de plus la Lune proche de son Premier Quartier nous laisse un ciel assez sombre.

Nous pouvons toujours suivre Jupiter, très haut dans le ciel, au Sud-Est d'abord puis se couchant à l'Ouest-Nord-Ouest vers 2 heures du matin alors que Saturne vient de se lever à l'Est-Sud-Est. Nous avons encore un peu de Vénus Etoile du matin, une heure avant le lever du jour au Sud-Est.

Cette année 2013, de l'ère chrétienne, donc probablement 2017 après la Nativité de Notre Seigneur Jésus Christ, qui a échappé à l'extermination des nouveaux-nés, ordonné par Hérode, mort en l'an Moins Quatre avant Jésus-Christ, est spécifiée par le comput dans lequel l'Epacte est 17, pour laquelle le cycle solaire est égal à 6 ainsi que l'indiction romaine, mais ce qui nous est utile est la lettre dominicale F ou sixième de l'alphabet, ce qui nous indique que le premier dimanche de l'année est le 6, jour de l'épiphanie et fête de Noël pour les orthodoxes. C'est aussi la confirmation de la date de Pâques qui ainsi a lieu le 31 mars 2013, comme en 2024 et 2086. On nous demande ce jour là de passer à l'heure d'Eté – à 2 heures il sera 3 heures – et ce jusqu'au 27 octobre.

Bernard Milet

A remarquer en Janvier 2013, en heures légales dites d'hiver.

Le Soleil reste dans le Sagittaire et par suite de la précession des Equinoxes dont certains s'entêtent à ne pas vouloir tenir compte il n'arrive au Capricorne que le 19 janvier à 14 heures alors si les signes devaient avoir une influence il arriverait dans le Verseau ce même jour à 22 heures... Aucune importance, tout est faux.

La Lune :

  • Dernier Quartier le 5 à 4h59 dans la Vierge
  • Nouvelle Lune le 11 à 20h44 dans le Sagittaire
  • Premier Quartier le 19 à 0h45 dans les Poissons
  • Pleine Lune le 27 à 5h39 dans le Cancer.

Phénomènes à observer :

  • Outre le 3 janvier avec les Quarantides, on suivra le 10, à l'aube une heure avant le lever du Soleil, Vénus et un fin croissant lunaire au Sud-Est
  • Puis, le 22, à l'aube, une heure avant le lever du jour, le Taureau à l'Ouest-Nord-Ouest avec Jupiter tout contre la Lune.
  • Au début de ce mois les levers solaires avancent de 15 minutes alors que les couchers retardent de 35 minutes.

Bernard Milet

 

Identification