LE COIN DE L'ASTRONOME de mars 2012

Note utilisateur:  / 3
MauvaisTrès bien 

Comme aux premiers temps – c’est le printemps –

Bien qu’administrativement il n’y ait plus, pour rythmer notre vie quotidienne que deux périodes, l’hiver et l’été, la nature nous fait profiter des « entre deux » qui sont liés aux climats et à la vie végétale en particulier. Jusqu’en 1975, on ne changeait pas l’heure mais on gardait toute l’année un écart, raisonnable de 1 heure par rapport au méridien servant de repère international et par exemple l’Est français de Nice comme à Strasbourg, n’avait que 30 minutes d’écart avec l’heure solaire. Mais en 1976, un premier décret – donc arbitraire – nous fit ajouter une heure entre le 28 mars et le 23 septembre, déjà en 1977 un autre décret régla « l’heure d’été » du 1er dimanche d’Avril au dernier dimanche de septembre, une troisième décision en 1996 recula la fin de cette « opération » au dernier dimanche d’octobre. Mais ces dates ne semblent pas encore satisfaire les « juristes » car le décret d’application est limité à l’année 2011… Dans le doute et d’après « le principe de précaution » actuellement constitutionnel on peut penser que, aussi longtemps que tiendra l’Union Européenne, le passage a « l’heure d’été » est maintenu le dimanche 25 mars et à 2 heures du matin, on sautera directement à 3 heures (une heure de sommeil en moins !). Quant à la fin de cette période « estivale », à moins qu’après tous les changements politiques prévus entre temps un nouvel arrêté ne vienne le modifier, on en a jusqu’au 28 octobre.

Pendant des générations, on vivait au rythme des saisons et de ce fait Mars fut le 1er mois de l’année et il nous en reste le souvenir avec les trois derniers qui sont restés de simples numéros de 7 à 10. Nous débutons alors avec un hommage au dieu de la guerre même si les poètes y reconnaissent un sourire printanier malgré les averses et les traditionnelles giboulées. Les jours augmentent tant le soir que le matin et ce de plus en plus rapidement quotidiennement. En effet notre Terre est passée par un solstice, en arrêtant son mouvement apparent par rapport au Soleil, comme le balancier d’une pendule ou d’un pendule au bout de sa course, et va s’approcher de son équinoxe de Printemps dans notre hémisphère Nord avec alors sa plus grande vitesse relative suivant ses allers et retours. Prenons quelques exemples : à une latitude de 45 degrés, valeur moyenne de notre pays, qui se situe entre 50° au Nord et 42° au Sud, et de plus à une longitude nulle, alors qu’on a -7° vers Strasbourg et + 4° dans le Finistère, la valeur zéro étant rigoureuse vers Bordeaux et Angoulême, on peut calculer les limites jour-nuit au cours de ce mois. Entre le 1er mars et le 31, le Soleil nous offre un gain de 55 minutes le matin et près de 40 minutes le soir ; ainsi les durées de jour sont de 12h35mn à Nice et 12h48mn à Paris. Il peut être utile, pour les allumages des véhicules ou des lieux publics de tenir compte que ceux là se doivent de respecter le règlement qui s’aligne sur la position du Soleil à 6 degrés sous l’horizon : on a donc un délai de 30 minutes actuellement pour le début de l’aube et autant pour le crépuscule civil.

L’équinoxe de Mars 2012, le printemps pour nous, est calculé en Temps Universel et pour toute la Terre ce sera le 20 mars à 5h14mn (ou 6h14 de nos montres) et cela se manifeste surtout par la hauteur du Soleil, au dessus de l’horizon, à midi vrai et cette observation permet de connaitre avec précision la position à la surface de la Terre de la personne munie d’un sextant ou plus simplement dans nos régions – voisines de 45 degrés – de remarquer que la longueur d’une ombre d’un obstacle quelconque (bâton, maison, arbre) est égale à sa hauteur ; une boussole également nous permettra de vérifier, et c’est uniquement lors des équinoxes, que le Soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest et cela n’est exact que deux fois par an.

On remarquera que la Nouvelle Lune de ce mois a lieu le 22 mars, c'est-à-dire deux jours seulement après l’Equinoxe, ce qui justifie la date de la Fête de Pâques pour le 8 Avril car depuis le Concile de Nicée en l’an 325 il faut attendre le Dimanche qui suit le 14ème jour après cette Nouvelle Lune ; la Pâques Israelite aura lieu la veille tandis que les orthodoxes, qui ont refusé la réforme du calendrier proposée par un pape catholique avec la suppression de 10 jours, garde leur calendrier julien si bien que la fête est reportée au 15 avril.

Mais les planètes au cours de ce mois vont nous réserver un spectacle insolite, au sens étymologique d’inhabituel, ce sera le rapprochement, bien visible à l’œil nu, de Vénus et de Jupiter. Depuis plusieurs semaines le grand dieu du ciel semble vouloir se rapprocher de la déesse de la Beauté qui, curieusement l’attend ; la rencontre aura lieu au milieu de ce mois et aura et hors de la présence de la Lune, donc dans un ciel bien noir. Déjà le 13 mars, à la fin du crépuscule astronomique, soit environ une heure et demie après le coucher du Soleil, à plus de 25 degrés au dessus de l’horizon Ouest, ces deux astres, les plus brillantes planètes du ciel, se retrouvent avec une séparation de l’ordre de 3 degrés, Jupiter étant juste en dessous de Vénus. En réalité la conjonction géocentrique, c'est-à-dire vue de la Terre, aura lieu le Mercredi 14 mars à 5h55mn pour la longitude et le 15 à 10 heures en ascension droite et c’est pour cela qu’il faut les surprendre dès le 13 en soirée et peut-être encore le 14 mars ; dans tous les cas on remarquera que l’Etoile du Berger est sept fois plus brillante que son compagnon d’un soir.


Que voir dans le ciel en mars 2012 ?

Le soleil : placé dans le signe du Bélier par les astrologues le 20 mars est en réalité dans le Verseau jusqu’au 11 mars puis abordera les Poissons jusqu’au 18 avril et n’arrive qu’alors dans le Bélier

Les planètes :

    • Mercure à l’Ouest avant le 11, une heure après le Soleil
    • Vénus et Jupiter à l’Ouest-Sud-Ouest le soir pendant 4 heures et restent en 1er partie de la nuit à l’Ouest –Nord-Ouest
    • Mars se lève à l’Est et peut être vue jusqu’au lever du jour.
    • Saturne, est à minuit à l’Est-Sud-Est et à l’Ouest-Sud-Ouest en fin de nuit.

Phénomènes :

    • le 7 au crépuscule on trouve la Pleine Lune, avec au dessus Regulus et à sa gauche Mars à leur lever à l’Est.
    • Le 11 à l’aube, la Lune a à sa droite Spica et forme un triangle avec Saturne au Sud-Ouest.
    • Les 13 et 14 ne pas oublier le rapprochement de Vénus et de Jupiter en soirée.
    • Du 25 au 27, mais surtout le 26, la Lune jeune rencontre successivement Jupiter, Vénus et les pléiades

La Lune : se rattrape avec deux « premiers Quartiers ». On a

    • Premier quartier le 1er à 2h22 dans le Taureau
    • Pleine Lune le 8 à 10h40 dans le Lion
    • Dernier Quartier le 15 à 2h26 dans Ophiuchus
    • Nouvelle Lune le 22 à 15h38 (heure d’hiver) dans les Poissons
    • Premier Quartier le 30 à 21h41 (heure d’été) dans les Gémeaux.

Bernard Milet

 

Identification



Connectés

Nous avons 114 invités et aucun membre en ligne

Calendrier OACC

Mai 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Juin 2017
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2